Qu’un geste transfigure, tournoie sans mille pareils la fusion des constantes
Petit coucou 😉

Instable

Parce que mon état dépend de toi et que le tien d’un autre. Et que la chaîne jamais ne cesse… Tu ne peux me reprocher de changer. L’influence du coeur et des émotions font de nous ce que nous sommes. M’accepter c’est accepter la possibilité que demain mes gouts et mes façons auront changé. Ce n’est pas contre toi. C’est juste comme ça.

A travers moi tu y projetait la sécurité. Là encore. Focalise toi sur ton habilité à devenir ce que tu veux réellement être à un moment donné. Plus le processus de métamorphose se veut long plus les chances sont grandes qu’il y ait un regret par la suite.

Il m’est venu l’idée de cette oeuvre d’une de mes lectures que vous connaissez sans doute tous: Les Métamorphoses d’Ovide. Les poèmes sur la création du tout à partir de rien sont d’autant plus un sujet d’actualité avec toutes ces découvertes sur l’avant Big Bang. Ces chants des temps immémoriaux sont la preuve même de l’inconstance du mortel. Qui, de part son caractère et ses sentiments, se fait sans cesse rappelé à sa condition.

Parce que sur le chemin du retour…il est temps

Parce que sur le chemin du retour il est temps de passer à la boulangerie. Voilà presque neuf heures depuis que je suis arrivé au boulot que je pense à cette soirée viennoiserie. Concept que je décide d’avoir inventé suite aux nombreuses aventures de mes chouquettes du Vendredi à l’Espresso du self.

L’organisation est la suivante: en sortant du boulot je passe au magasin acheter des dosettes et des sachets de tisane. Puis je me dirige vers la boulangerie. Et là c’est parti:

« Bonjour je voudrais 3 chaussons aux pommes, 1 pain au chocolat, 1 pain suisse, 1 croissant aux amendes, 1 pain aux raisins et 100 grammes de chouquettes. Merci à vous ! Bon week end ! »

Oui vous l’avez compris le chausson aux pommes constitue ma partie préféré surtout quand pour une fois la compote de pomme est faite maison. Cela me rappelle mes tendres années d’enfance quand au sortir de l’école en hiver ma mère me ramenait un chausson aux pommes tout chaud. Cette tendre pomme dont le fumé ce mélanger à ma respiration. Seul le retour dans la chaleur de ma maisonnée égalait cette sensation.

Une fois à la maison il est a peu près 19h30 juste le moment de manger une petite salade, de ranger mon courrier et de prendre un petit bain. Tout propre tout sourire il est maintenant le moment de la préparation du café ainsi que le mise à disposition près de mon fauteuil des différents éléments qui constitueront mes convives consommables.

D’un côté je dispose d’une table sur laquelle sont placés les viennoiseries ainsi que le café fumant et de l’autre deux livres (Dune et Si par une nuit d’hiver un voyageur). Ainsi peut commencer le festin ? Non ! Il manque un élément essentiel !

Ouvrir la fenêtres face à moi puis couvert d’un plaid ou d’une polaire je me lance à travers les espaces onctueux du désert d’Arrakis.

Dans la chaleur d’une nuit d’hiver je perçois un sens éphémère à ces manières. Ici nous retrouverons un peu d’hier. Tout cela avait du sens

Merci à tous de m’avoir lu, j’espère que mon article vous aura plu si c’est le cas n’hésitez pas à vous abonner ( si ce n’est pas déjà fait ) et à effectuer un don pour participer à la vie du blog 🙂 Merci à vous vous êtes les meilleurs !

Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Faire un don ponctuel

Faire un don mensuel

Faire un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisir un montant personnalisé


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :