« La magie n’opère pas sans public, merci à vous » régurgite le Cornu

Enjoy 😉

Plongé dans mes pensées je disparais. Je me retrouve alors dans une pièce toute cotonneuse à l’aspect très agréable. Comme seule sortie, il y a une porte. Une porte sombre, dégoulinante d’organes et de sang. Un oeil placé sur le haut de celle-ci ne cesse de tourner. La porte semble comme vivante. En effet, chaque fois que je me rapproche d’elle le centre de la porte se bombe puis se rétracte. Une respiration souffreteuse. Bien décidé à savoir où est ce que j’ai atterri je me décide à ouvrir la porte.

« LE VISITEUR QUITTE LA SALLE D’ATTENTE ! LE VISITEUR QUITTE LA SALLE D’ATTENTE ! CECI N’EST PAS UN EXERCICE !« 

La voix traverse tout mon être, elle fait écho dans ce monde. De telle manière que les murs et le sol en tremblent. L’intonation de la voix m’évoque une voix malicieuse, narquoise. J’y vois bien une sorte de gobelin ou petit diablotin.

Ebahi par le spectacle qui m’est offert j’en oublie vite l’intonation du bourdonnement précédent.

Un monde en noir et blanc où le ciel est blanc et tout le reste est teinté de nuance de noir.

J’ai face à moi un monde semi cartoon semi créature terrifiante où siège en maître une bête semblable à un bouc version cartoon. Tout autour l’atmosphère est pesante. Des bulles flottent sans jamais exploser. Des montagnes grandissent à vu d’oeil, alors que je ne cesse de m’élever. Drôle de phénomène. La physique que je connais, la gravité tout ça, est bien loin d’ici. Sur l’immense nez de la divinité est installé un lit où endormi, une ombre gesticule dans tout les sens, (comme quand on essaie de trouver la bonne position pour dormir). Tout les êtres dotés d’intelligence semblent distordu.

Parfois la divinité ouvre la bouche et cri: « Moooooooooooooooh » puis elle rassoit son popotin comme exténué, provoquant des séismes à répétition.

Je me rattache à une sorte de palmier d’or, tout mou, pour ne pas tomber sur le pic des montagnes croissantes. Leurs sommets semblablent à des mines s’aiguisent sans relache au contact des bulles.

Je ne l’avais pas remarqué mais depuis que je suis arrivé un être triangulaire saute dans tout les sens face à moi, avec toujours, un oeil sur moi.

– Bonjour excusez moi de vous déranger mais où sommes nous ? dis je inquiet essuyant un peu de ma sueur.

– Ne vous excusez guère c’est toujours un choc, le premier spectacle auquel on assiste. Vous êtes parmi les Déffrichés du Cornu. Nous sommes en quelques sortes des fous du roi condamnés à jouer et prendre du plaisir. Le cirque vous plaît il ?

– Euh on va dire que je le découvre et que c’est un peu nouveau pour moi, dis je stupéfait. Et vous que faites vous depuis tout à l’heure ?

– Je saute, je vole, je profite. Le grand cycle de la vie. C’est un peu moi. On m’appelle l’Existant. Ce monde sera le tient dès que tu en auras besoin. Comme nous autres. Il est notre moyen de se soumettre à une réalité convenante. Notre salut. Car vois-tu, après la mort, ce monde demeure. Il faudra donc être du bon côté le moment venu, si tu vois ce que je veux dire? me souligna-il avec son petit sourire malicieux.

Je décide alors de quitter mes pensées pétrifié par ce que je venais de découvrir. C’en était un peu trop pour un enfant de 14 ans. Je me remis à préparer l’exposé de demain pour le cours de madame Christine.

Le lendemain, après ma présentation, je m’aperçus d’un détail. La première voix que j’avais entendu. C’était celle de l’Existant. Il y a un mensonge en moi depuis le début. Et je m’en vais le débusquer.

Merci à tous de m’avoir lu j’espère que l’article vous aura plu, si c’est le cas n’hésitez pas à vous abonner ci dessous ou même à participer à la vie du site en effectuant un don, à très vite pour de nouvelles aventures 😉

Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Réaliser un don ponctuel

Réaliser un don mensuel

Réaliser un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisir un montant personnalisé


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

2 Replies to “Le Cornu”

  1. Bonsoir !
    Je suis tombé sur ton blog par hasard en regardant les commentaires du site d’une amie et je n’ai qu’un mot : wow !
    Déjà je suis une artiste dessinatrice et peintre (Non professionnelle pour le moment), alors tes dessins m’ont tout de suite interpellés ! C’est fou comme on lit de l’émotion dans tes oeuvres ! J’en ai des papillons dans le ventre haha et pourtant l’abstrait et le simplisme n’est pas ma tasse de thé habituellement 😉
    Enfin, la petite nouvelle que tu as écrite est incroyable ! Il y a tant de lexique et de vocabulaire qu’on en oublie les quelques petites fautes, et l’originalité de ton oeuvre (notamment celle-ci qui est mon gros coup de coeur) est exceptionnellement renversante. Cette histoire un peu tordue, bizarre (comme je les aimes haha) est passionnante ! Bravo !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :